La Biodiversité au Querruy Sellier

Hibou des marais, Frédéric SIGNORET

Echasse blanche, Frédéric SIGNORET

Sarcelle d'été, Frédéric SIGNORET

Barges à queue noire, Jean-Marc RABILLER

Réalisation d'un exclos pour protéger une phragmitaie des vaches.

Les roselières ont un grand intérêt écologique car elles hébergent une faune spécialisée souvent rare et menacée et permettent à plusieurs espèces d'y réaliser leur cycle biologique comme les passereaux paludicoles ou encore les libellules (ici un Bruant des roseaux et un Anax empereur).

Jeunes busards dans une prairie de fauche de la ferme

Le photographe sauve les hiboux !

Nouvelle forme de collaboration entre un photographe et un paysan. Ils ont dialogué,  le photographe a situé précisément le nid dans une parcelle de fauche. Le paysan a épargné le secteur et les hiboux des marais ont pris leur envol.

Le 02/11/2020

 

Aujourd’hui 6 Hiboux des marais ont pu être observés dans une des parcelles du GAEC de la Barge. Cet oiseau crépusculaire bénéficie des méthodes de gestion favorables des prairies du marais par les agriculteurs du réseau Paysan de Nature.

En période hivernale, la population de Hibou augmente du fait de la migration des individus venant d’Europe de l’Est et du Nord. Les paysages maintenus par une agriculture qui prend en compte la biodiversité facilite l’observation de cette espèce.

 

04/11/2020

Une belle rencontre cet après-midi dans une prairie deNotre Dame de Monts. Un Elanion blanc à été observé en train de chasser au milieu des vaches maraîchines.

L’arrivé de l’Elanion blanc dans le marais breton est récente, ce petit rapace blanc aux yeux rouge, originaire de la péninsule ibérique connaît une forte dynamique d’expansion vers le nord depuis quelques années.

Deux individus avaient déjà été observés cet été dans le même secteur ce qui confirme sa présence tout au long de l’année.

© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com